fond

gemy-bandeau-impression

Imprimer
mardi 18 septembre 2018 10:49

Des PO toujours gonflées

Le marché automobile Français reste toujours florissant et est de belle dynamique en comparaison aux marchés creux de ces dernières années, et ceci, malgré l'entrée en vigueur depuis le 1er septembre d'une nouvelle norme d'homologation européenne (norme WLTP*) qui durcit les tests antipollution.

Si le marché automobile en France (toutes marques confondues) a explosé en août de 40,0% en données brutes (à nombre de jours ouvrables identiques, soit 22 jours) à grand renfort pour certaines marques de déstockage de modèles non-conformes avant l’échéance fatidique, les résultats des marques du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) s'inscrivent toujours dans la même trajectoire que ceux enregistrés depuis le début de l'année. PSA l’explique par son catalogue bien plus vertueux doté de moteurs et de filtres plus performants et entièrement conformes à la nouvelle norme.

super bretonPour le Groupe GEMY, à l’image du constructeur, les portes ouvertes de septembre ne se sont pas dégonflées et enregistrent une nouvelles fois un bilan supérieur aux objectifs de ventes instaurés par ce dernier.

Dans le palmarès, il est bon de saluer les excellentes performances des équipes commerciales (périmètre d’Automobile Peugeot) de GEMY Châteaubriant, de Vannes et de Fougères qui tablent respectivement sur des prouesses de 220%, 189% et de 172% de réalisations ainsi que le Pôle GEMY Bretagne (Vannes/Auray , Saint-Brieuc, Lorient, Pontivy) qui totalise à lui seul un résultat global de près de 162%.

496 véhicules neufs et 236 véhicules d’occasion (périmètre réseau GEMY Peugeot, Citroën, DS Automobiles) ont trouvé preneurs le temps d’un week-end grâce à l’excellence des équipes commerciales. Parmi les best-sellers bien en place, les Peugeot 208, 308, 2008 et 3008 tiennent toujours le haut de l’affiche. Pour GEMY St Nazaire qui réalise 100% de l’objectif visé, la C3 et C3 Aircross ainsi que la DS 7 Crossback maintiennent leur domination sur la Côte d’Amour.

* la nouvelle norme WLTP, fera bondir les émissions officielles de CO2 des voitures d’environ 25 % par rapport aux anciennes normes NEDC. Pour comprendre : une voiture émettant 125 gr de CO2 par kilomètre est aujourd’hui sanctionnée de 113 € de malus. Avec 25 % de CO2 en plus, elle passera à 158 gr, soit 3 660 € de malus.

Les cookies vous garantissent la meilleure expérience sur notre site. En continuant votre navigation,vous acceptez l'utilisation des cookies Plus d'informations