fond

Écoconduite : quels avantages pour mon entreprise et comment sensibiliser mes collaborateurs ?

19 Mars 2019

 

Conduite écologique et avantages

 

Réduction du nombre d’accidents sur les routes 

Modérer son allure permet de diminuer le nombre d’accidents sur les routes de 15% ! L’écoconduite vous permet en effet d’avoir une meilleure anticipation de la circulation et donc d’augmenter votre vigilance.


Diminution de votre consommation et de vos dépenses en carburant

Il y a aussi des avantages économiques :  votre consommation diminue de 15 à 20% si vous adoptez une conduite écologique.  Cela vous permet donc de faire moins de pleins de carburants et de vous faire économiser de l’argent !

Pour vous donner une idée, 10km/h en moins correspondent à 3 à 5 litres de carburant économisés et réduire l’usage de votre climatisation vous permet de diminuer votre consommation de carburant de 10% hors agglomération et de 25% en ville.

Réduire son impact sur l’environnement

L’écoconduite diminue également les rejets de CO2 et l’impact de votre véhicule sur le réchauffement climatique. 10 km/h en moins correspondent à une réduction de 12,5% de vos rejets de CO2 sur 500km et réduire votre climatisation correspond quant à elle à une réduction de C02 de 15% sur 100km.

Meilleure gestion de son parc automobile

Si tous les membres de votre équipe adoptent un comportement routier favorable, l’entreprise s’en portera mieux puisque cela permettrait de diminuer la consommation moyenne de carburant de votre flotte de véhicules professionnels d’environ 15% (optimisation du budget carburant) ainsi que le nombre d’accidents (sinistres en baisse) et donc de bénéficier de cotisations plus avantageuses.

 
Un ROI chiffré : l'exemple de Sodiaal
 

Le groupe Sodiaal est une coopérative agricole française spécialisée dans la transformation de produits laitiers. Ils ont mis en place un programme de prévention des risques routiers et d’écoconduite fin 2015 pour lutter contre les accidents de la route et réaliser des économies sur le carburant.

Pour piloter les actions et suivre les résultats, un comité de prévention a été créé. Il est représenté par un service juridique, un courtier et un organisme de prévention.

Entre 2015 et 2018, 236 des 1070 conducteurs ont été formés. Chez ces derniers, l’économie de carburant a atteint 42 600 litres, soit 52 000 € d’économie ! En CO2, le gain s’est établi à 698t. Autre bénéfice, seulement 7 sinistres ont été signalés sur cette période avec uniquement des dommages matériels de faibles valeurs. Grâce au plan formation, les sinistres ont fortement diminués et l’assureur a consenti à une baisse de sa prime de 15% en 2016 et de 10% en 2017.

 
Comment favoriser l'adoption de l'écoconduite au sein de mon équipe?

Pour débuter, il faut que vous ayez un pilotage efficace de la part de votre gestionnaire de parc concernant l’entretien du parc des véhicules professionnels et utilitaires légers. La flotte auto étendra ainsi sa durée de vie et la consommation de carburant se verra, elle aussi, optimisée. Un manque d’entretien engendrera à l’inverse une surconsommation de carburant.

Vous pouvez également définir une charte d’écoconduite à diffuser au sein de votre société avec les règles à respecter et le comportement à adopter au volant.

Il faut que les conducteurs perçoivent votre démarche comme un investissement sur le long terme. Pour cela, fixez-vous des objectifs et montrez les résultats sur votre parc automobile en termes de chiffres afin de fédérer votre équipe et l’inciter à adopter une conduite plus responsable.

Vous pouvez également évaluer de manière individuelle les performances de conduite des collaborateursselon des critères économiques (consommation moyenne, type de route empruntées, …) et de sécurité (accélération graduée, pression des pneus, …). Vous pouvez ensuite présenter votre rapport à la personne concernée lors de son entretien individuel par exemple.

Il y a aussi la possibilité d’investir dans des formations et de mesurer vos gains ! Cela impliquera d’autant plus vos salariés. De nombreuses entreprises et organismes vous permettent de mettre ce système de formation en place.


Nos 8 conseils pour adopter une conduite écologique

1- Entretenez régulièrement votre véhicule pour vous éviter d’avoir une surconsommation de carburant qui peut aller jusqu’à 25% ! Une pression de vos pneus à 1,5 bar au lieu de 2,5 entraîne par exemple une surconsommation de carburant de l’ordre de 6%.

2- Fermez vos vitres : cela diminuera la résistance au vent et représente une économie de carburant de 10%.

3- Coupez le moteur de votre voiture de fonction lorsque vous effectuez un arrêt qui dépasse 30 secondes

4- Diminuez au maximum la charge de votre véhicule en retirant les affaires inutiles : 100 kg supplémentaires représentent 5% de carburant en plus

5- Utilisez la climatisation avec parcimonie et limitez la différence de température à 5 degrés entre l’intérieur et l’extérieur du véhicule : cela évite une surconsommation pouvant aller jusqu’à 20% en plus !

 6- Vérifiez régulièrement la pression des pneus : il est conseillé de vérifier la pression des pneus 1 à 2 fois par mois.

 7- Diminuez votre vitesse moyenne : rouler à 10km/h en dessous des limitations favorise un gain de carburant de près de 10% et des émissions de C02 diminuées de 12%.
8- Choisissez le rapport de vitesse le plus adapté à la situation. Les régimes ou sous-régimes usent davantage le moteur sans compter une émission plus élevée de polluants.